l’Apple Play ou le substitut de la carte bancaire

L’Apple Play est un nouveau moyen pour effectuer des transactions bancaires. Autrement dit, il est le substitut de la carte bancaire. L’Apple Play est un nouvel et un rude concurrent du secteur bancaire depuis 2014.

Comment Apple Play fonctionne-t-il ?

apple-pay.jpg

Le géant Apple a mis sur le marché bancaire l’Apple Play. L’Apple Play prend en charge toute fonctionnalité requise chez une carte bancaire (paiement, versement, etc.). Il s’appuie sur l’application Passbook. Par cette application déjà intégrée dans les Smartphones de Apple, l’utilisation possède automatiquement un compte Apple. En vertu de ce compte, l’utilisateur peut effectuer des achats de produits disponibles sur le marché numériques iTunes comme les vidéos, musiques, etc. Pour faciliter l’achat, l’ajout des coordonnées de la carte bancaire fera l’affaire avec Apple Play. Il suffit de photographier ladite carte via l’appareil photo numérique du Smartphone. L’Apple Play peut contenir une puce NFC permettant d’interagir sans contact entre les différents terminaux de paiement.

Quels sont ses avantages et inconvénients ?

application-sur-smartphone.jpg

L’Apple Play est un mode de paiement par application sur Smartphone, sans avoir besoin d’une carte bancaire en main. Il suffit de prendre en photo votre carte bancaire et automatiquement elle sera configurée et acceptée pour effectuer des transactions à distance. Vous n’avez pas besoin d’insérer ou saisir de code secret  grâce à la touche ID du Smartphone. Les cartes bancaires en partenariat avec Apple Play sont MasterCard, VISA, American Express, Cartes bleue contenant le logos VISA ou MasterCard. De plus, en cas de transaction, la carte sera débitée lors de l’expédition de la commande. Seulement, si vous avez opté pour ce mode de paiement, il est difficile de changer le mode de paiement par un autre. L’action même est assujettie à un remboursement de frais même pour les cartes bancaires sans débit différé. Et que vous ne pouvez pas non plus changer au cours de route l’adresse de la facturation de la commande.